Smaller Default Larger

 

En 1630, les sœurs de la Compagnie de Marie Notre dame s’établirent à Toulouse, à côté de l’Eglise de la Daurade (actuellement l’école de musique). L’Etablissement vaste accueille la communauté et les élèves qui viennent de Toulouse et la région.

 

Le 6 avril 1792, Révolution française, un décret des Pouvoirs publics abolit toutes les communautés religieuses de la ville. Les sœurs sont dispersées, l’école est fermée…

 

 

En 1806 après une autorisation légale d’ouvrir des écoles, les religieuses reviennent, Place du Salin, où est situé actuellement le Temple Protestant et où elles accueillirent les nombreuses élèves qui se présentaient. Cette communauté y vécut jusqu’en 1904 qui vit encore une fois la dispersion des religieuses.

 

En 1931, l’ancien Couvent des Carmélites, rue des trente-six Ponts fut acheté en rentes viagères, il abritait depuis 1901 « la Pension des Dames Lafont » dirigée par Mademoiselle Roques. Les élèves y vinrent nombreuses.

Ce Carmel est l’œuvre de l’architecte M Bache. Les Carmélites y résidèrent de 1856 à 1901.

 

En 1968 l’Institution Notre-Dame accueille professeurs et élèves de la Présentation, (qui devient un foyer d’étudiantes), et pour un temps l’Ecole prend le nom de Jean XXIII.

 

1975, la communauté Notre-Dame travaille en collaboration avec les Frères Maristes de l’Ecole Montalembert.

 

En 2012, l’Ecole Montalembert déménage à Lespinet. L’Ecole Notre-Dame reprend son indépendance. Actuellement, la Compagnie de Marie Notre-Dame assure la Tutelle de l’Ecole Notre-Dame.